De Facebook à Twitter : quand les réseaux sociaux sont une mine en termes d’informations et que cela prend une dimension cybernétique

Au rythme où se déplacent les informations actuellement, on ne s’étonne plus de l’ampleur que prennent les réseaux sociaux. On est devenu des producteurs d’informations mais par-dessus tout, nous sommes devenus des éponges à informations où on ne fait plus le tri entre le vrai et le faux et où on se contente de tout absorber. Mais on s’éloigne un peu de notre sujet. En effet, même si on ne peut plus faire le tri entre les informations, il faut admettre que les réseaux sociaux sont devenus un composant important de notre mode de vie. C’est non seulement une manière de communiquer mais également, pour plusieurs de s’exprimer, d’exprimer leur soi intérieur mais surtout une façon d’être eux-mêmes en leur donnant un semblant de sentiment d’être en sécurité et d’en avoir le total contrôle.

Facebook

Facebook, pour plusieurs, est synonyme de liberté. Il donne la possibilité de publier ses pensées à tout bout de champ et qu’elle atteigne une autre personne, mais aussi celle de partager des images, des vidéos, ses informations, la possibilité de rejoindre des groupes, de les créer etc. bref, cela donne le sentiment de contrôler ce que l’on veut partager ou encore à qui on veut les partager. Et pourtant, d’un côté, certains gens pensent qu’on se sert trop de leurs informations à des fins dont ils n’avaient pas conscience.

A ses débuts, à savoir en 2004, Facebook avait été créé par Mark Zuckerberg pour que les étudiants de l’université Harvard puissent avoir des informations les uns sur les autres. Et quelques années plus tard, plus précisément en juin 2017, les utilisateurs de Facebook dépassent les deux milliards. Et en 2015, on avait recensé un milliard de personne connectées en même temps pour la première fois. Il est à noter que le nom du site Facebook, signifie littéralement trombinoscope en anglais.

Twitter

Dans un autre genre, twitter n’en reste pas moins un réseau social. Si Facebook est connu pour ses publications longues, twitter permet à chaque utilisateur d’envoyer un bref message qu’on aura ensuite l’habitude d’appeler des tweets. En effet, les messages sont limités à deux cents quatre-vingt caractère par chaque envoie et les envois peuvent se faire par internet ou aussi par sms. Contrairement à Facebook, où on crée des liens d’amitiés, sur twitter les liens sont autres. En effet, pour connaitre les tweets d’une personne, il faut s’abonner à lui d’où le concept des fans pour plusieurs personnes.

Mais le phénomène twiiter a connu une rapide expansion. Après sa création en 2006, il devient rapidement populaire et atteint le demi-milliard d’utilisateurs en février 2012. En mars 2015, le nombre de tweets envoyés par jour atteint les cinq cents millions journalier et le site commence à être disponible en plusieurs langues. Petite anecdote pour la fin, Lady Gaga fut la personne la plus suivie avec 41 millions d’abonnés jusqu’en janvier 2013 où elle est dépassé par Justin Bieber.

Écrit par :